Une préparation de la garbure languedocienne est une soupe paysanne. Elle contient principalement des choux et des pommes de terre. Ce plat typique des Français fait des merveilles sur la santé !

Temps Nombre de personnes Difficulté Coûts des ingrédients
Préparation :
30 min
8 Facile Plus ou moins chers
Temps de cuisson :
2 h 30 min

La garbure languedocienne est un peu comme un cassoulet utilisant du jambon de bayonne à la place de la viande de porc. Elle inclut d’autres ingrédients. Découvrez-les ainsi que les étapes à suivre pour réaliser la recette.

6 étapes pour bien préparer la garbure languedocienne

 

Ingrédients  Étapes à suivre
  • 6 feuilles de chou
  • 500 g de jambon de bayonne
  • Haricots blancs secs (500 g)
  • 500 g de pommes de terre
  • 3 navets
  • 400 g de fèves sèches
  • 4 carottes
  • 300 g de potirons
  • 2 poireaux
  • 1 oignon jaune
  • 5 gousses d’ail
  • Piment
  • 2 clous de girofle
  • sel
  • poivre

Ustensiles

  • Marmite
  • Récipients
1 : Tremper d’eau certains ingrédients

Plongez dans de l’eau froide les haricots blancs et laissez-les reposer pendant 12 h. Faites autant avec les fèves. Quant à la viande, faites pareil, mais renouvelez l’eau toutes les 2 heures pendant 6  heures.

2 : Couper en morceaux les légumes

Coupez en tronçons les légumes : carottes, navets, potiron et pommes de terre.

3 : Laisser cuire

Laissez cuire sur une durée de 2 h, le jambon de Bayonne, la couenne, les clous de girofle, les poireaux et choux ainsi que les légumes préalablement coupés et sans oublier les haricots et fèves conservés dans l’eau froide.

4 : Ajouter le piment et le potiron

Il est temps d’ajouter le piment et le potiron ainsi que l’ail. Vous pouvez ensuite saler et poivrer la préparation et poursuivre la cuisson. Au bout de 30 minutes, retirez le piment.

Ça y est, dégustez votre garbure languedocienne avec du pain de campagne !

 

Garbure languedocienne
Garbure languedocienne : le ragoût allié santé

Garbure languedocienne : spécialité culinaire des Pyrénées et Languedoc

Ce plat à la languedocienne est d’abord la soupe typique des Pyrénées. Il inclut des choux et des pommes de terre, et bien sûr d’autres ingrédients. Traditionnellement cuisinée avec du confit de canard, la garbure est un ragoût devenu très populaire en France. Elle est même recommandée par les diététiciens pour son apport nutritionnel.

L’ingrédient clé et indispensable de la recette

Les choux sont indispensables dans la recette de la garbure languedocienne. Ils possèdent des qualités nutritionnelles assez particulières en étant sources de différents sels minéraux, de vitamines (B, E, K, C, E…), de calcium et de potassium. Ce type d’aliment fait mincir. En plus, il est réputé pour ses vertus anti-cancer.

3 conseils pour bien réussir la garbure languedocienne

Il n’est pas question de préparer son ragoût à la languedocienne de façon rapide et sans soin. A contrario, il faut consacrer du temps dans la mesure du possible pour que les haricots soient bien fondants. Plus de conseils pour réussir sa garbure.

1 : Ne pas utiliser de la farine

De nombreux cuisiniers utilisent de la farine pour épaissir la sauce de leur ragoût, mais, je proscris tout particulièrement cet ingrédient du fait de sa forte teneur en glucides. Par contre, vous pouvez ajouter de la crème de l’arrow-root pour apporter de la finesse à votre garbure.

2 : Oubliez les marmites sous pression

Pour pouvoir mieux contrôler la cuisson et la chaleur, il est préférable d’opter pour une marmite en fonte ou une cocotte. Cette dernière sera mieux adaptée qu’un récipient sous pression.

3 : Cuire séparément la garbure et les garnitures

Les garnitures telles que les petits oignons glacés sont à cuire séparément afin de rehausser au maximum le goût de la garbure. Vous pouvez les ajouter vers la fin de la cuisson.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *