Beignet Sfenj

Tags : Comment bien préparer des beignets sfenj? - Pourquoi préparer du beignet sfenj? - Quels sont les étapes de la recette de beignet sfenj? - Quels sont les ingrédients nécessaires à la préparation d'un beignet sfenj? -
Assiette de beignet sfenj

La recette des beignets Sfenj que nous allons vous proposer est inspirée de la cuisine de rue marocaine. Tout le monde peut l’essayer à sa façon, à condition de ne sauter aucune étape essentielle.

 

Temps Nombre de personnes Difficulté Coûts des ingrédients
Préparation :
1 h
4 Moyen Plus ou moins chers
Temps de cuisson :
5 min

 

Au besoin de concocter des beignets Sfenj ? Sachez qu’il y a seulement 4 étapes à suivre et 6 ingrédients à réunir.

4 étapes pour bien préparer vos beignets Sfenj

 

Ingrédients  Étapes à suivre
  • 250 g de farine
  • 20 g de levure
  • 1 c.à.c de sel
  • 1/4 litre d’eau
  • Huile
  • Sirop de sucre

Ustensiles

  • Écumoire
  • Friteuse
  • Cuillère en bois
  • Pinceau
1 : Mélangez la farine

Faites le mélange de la farine, de la levure, du sel et du sucre dans un robot mixeur. Lorsque le mélangeur est en marche, incorporez de l’eau tiède au fur et à mesure en fonction de la portion de farine.

2 : Préparez la pâte

Pétrissez dans un bol la pâte de sorte que celle-ci soit bien collante. Recouvrez-la d’un film alimentaire, puis gardez la préparation dans un endroit tiède jusqu’à ce qu’elle soit bien nourrie et devient plus volumineuse.

3 : Préparez la cuisson

Dégazez la pâte avec les mains mouillées et huilées. Puis, préparez la cuisson avec de l’huile de friture.

4 : La cuisson

Formez un creux avec les doigts en étirant bien chaque morceau de pâte à cuire. Faites-les retourner pendant la cuisson.

Dégustez vos beignets sfenj avec du thé et du miel.

Assiette de beignet sfenj
Beignet Sfenj : un dessert exotique – Crédit photo : © www.pixabay.com

Beignet Sfenj : spécialité culinaire du Maghreb

Les fameux beignets Sfenj sont les mets phares de la cuisine de rue marocaine. Pour être précis, il s’agit d’une préparation d’origine maghrébine. Elle utilise de l’huile de friture et non la cuisson au four. À base de pâte levée et frite,  son aspect d’éponge séduit par sa consistance.

En Algérie, il n’est pas rare de recourir à de semoule en vu d’apporter une légèreté palpable aux beignets. D’ailleurs, cette farine très fine, de type pâte à pain, offre un goût particulièrement étonnant.

Au Maroc, la recette se décline sous différentes formes, mais en général, sa finition est caractérisée par un saupoudrage de sucre blanc. On peut aussi la déguster avec du miel ou de la confiture selon les envies.

À Sellou, elle y est proposée nature ou salée.

L’ingrédient clé et indispensable du beignet Sfenj

À moins que vous ne les préfériez nature, le sucre de sirop est l’ingrédient à ajouter dans votre préparation de beignets Sfenj. Il est l’incontournable pour bon nombre de gourmets. Cet agent de sapidité apporte un goût particulier à la pâte surtout s’il provient des érables.

Le sirop d’érable remplace très bien le sucre de table en maintenant la stabilité du taux sanguin de glucose. Il n’augmente pas la sécrétion d’insuline, donc il est un excellent allié si vous voulez manger sainement.

En outre, si vous recherchez un effet fondant assuré, préférez le sirop d’agave. Cet agent de texture naturel protège également du pic de glycémie.

4 conseils pour bien réussir sa recette de beignets Sfenj

Il n’est pas facile de former ses beignets Sfenj car leur pâte peut s’avérer très collante. Mais en suivant ces quelques conseils, vous allez réussir ce dessert ou goûter à tous les coups !

1 : Bien former la pâte

Il convient de prélever délicatement une boule de pâte puis de bien moulée avant de la déposer dans le bain de friture. Si vous ne parvenez pas à la mettre en forme, imprégnez bien vos mains d’huile ou d’eau. Il est normal d’avoir une consistance collante, mais avec un peu de délicatesse, vous allez obtenir un beignet bien fini.

2 : Allez-y mollo avec les sucres

Si vous avez utilisé du sirop pour sucrer vos beignets, n’allez plus rajouter de sucre. Trop d’édulcorant ne fera que altérer la saveur de votre préparation. Pour des raisons de santé (hypoglycémie, diabète…), le surdosage de sucre est aussi à éviter.

3 : Versez plus de farine en cas de besoin

Si la quantité d’eau que nous avons préconisé, soit ¼ vous paraît importante, limitez-la selon votre convenance. En tout cas, vous pouvez toujours incorporer plus de farine de façon à ne rendre votre mélange plus consistant.

4 : Choisir le bon moment pour la cuisson

Bien entendu, lorsque vous faites chauffer l’huile, vous allez devoir attendre le bon moment pour verser un à un les tronçons de pâte. Veillez à ce que le bain de friture soit parfaitement fumant avant d’opérer la cuisson. Utilisez deux cuillères pour bien positionner les beignets. Laissez-les dorer avant de les retirer du feu.

Riz au lait de coco

Tags : Comment cuisiner un riz au lait de coco ? - Quelles sont les étapes à suivre pour réaliser la recette du riz au lait de coco ? - Quels sont les ingrédients du riz au lait de coco ? -
recette du riz au lait de coco cuisine du monde et exotique dessert

Qui ne salive pas rien qu’en contemplant le riz au lait de coco dans sa coupelle ? Il rappelle le goût de l’entremets traditionnel servi lors des croisades à Sens. Mais avec son soupçon de fruit, il devient un plat typiquement exotique.

 

Temps Nombre de personnes Difficulté Coûts des ingrédients
Préparation :
5 min
6 Facile Plus ou moins chers
Temps de cuisson :
40 min

 

Le citron utilisé dans cette recette peut être remplacé par de la mangue.

6 étapes pour bien préparer du riz au lait de coco

 

Ingrédients  Étapes à suivre
  • Lait de coco 40 cl
  • Lait 70 cl
  • Riz rond 150 g
  • 1 banane
  • Cannelle
  • Raisin au rhum

Ustensiles

  • Passoire
  • Casserole
  • Cuillère en bois
  • Couteau
1 : Faites bouillir le lait de 70 cl en utilisant une casserole.

2  : Réduisez le feu et versez dans le lait bouilli le riz pour risotto, puis la cannelle. N’oubliez pas de remuer constamment pendant une vingtaine de minutes. Enfin, versez dans la mixture 20 cl de lait de coco, soit la moitié.

3 : Lorsque le riz est bien cuit, retirez-le du feu et mélangez le bien avec les 20 cl de lait de coco restant. Incorporez les raisins.

4 : Laissez le mélange refroidir en le plaçant de préférence au réfrigérateur.

5 : Prenez des coupelles dans lesquelles il convient de disposer le riz au lait de coco. Coupez en carrés la banane et versez-en dans chaque coupe.

6 : Saupoudrer de cannelle en poudre le riz pour un effet décoratif impressionnant. Enfin, régalez-vous !

recette du riz au lait de coco cuisine du monde et exotique dessert
Riz au lait de coco : un dessert exotique – Crédit photo : © www.pixabay.com

Riz au lait de coco : spécialité culinaire de Sens

Le riz au lait est un entremets traditionnel qui tire son origine de différentes cultures. Mais la première recette est datée de 1248 à l’époque de Louis IX. Elle était préparée à Sens, à l’occasion d’une croisade. Plus tard, elle s’est enrichie d’additif (sucre, poudre de cannelle…), de kirsch ou encore de fruits confits.

L’ingrédient clé et indispensable du riz au lait de coco

Le fruit (banane, mangue ou ananas) est l’ingrédient clé du riz au lait de coco. Certes, c’est facultatif, et on n’en retrouve pas toujours dans ce genre de recette. Cependant, sans cette touche exotique, la préparation ne plait pas pour autant. Elle rend la saveur de l’ensemble vraiment agréable et unique.

Par contre, comme il est aussi question de goût, vous pouvez faire l’impasse sur les raisins au rhum. Faites preuve de créativité et nous pouvons vous assurer que vous allez vous régaler ! Suivez nos conseils mentionnés ci-dessous pour bien réussir votre préparation.

4 conseils pour bien réussir son riz au lait de coco

Le riz au lait de coco est une recette facile, mais sans technicité, vous n’allez pas obtenir un plat à votre goût. C’est pourquoi nous allons vous donner nos conseils d’experts afin que vous puissiez trouver votre bonheur ! Soyez donc un cuistot bien avisé.

1 : Rendre le riz plus crémeux

On peut ne pas apprécier le crémeux du riz dont la mixture est assez liquide. Si vous recherchez plutôt une consistance solide, nous vous conseillons de réduire la quantité de lait. Si vous n’aimez pas que votre dessert soit trop parfumé à la coco, vous avez également le choix de diminuer ce concentré.

2 : Ajouter du sucre

Si le fruit que vous avez choisi n’est pas mûr et qu’il apporte une saveur plutôt aigre à votre préparation, ajoutez 100 g de sucre roux. Cette quantité suffit à bien sucrer votre recette pour 6 personnes.

3 : Ajouter de la vanille

Faites infuser une gousse de vanille dans votre lait. Cet ingrédient, avec son pouvoir sucrant et aromatique peaufinera le goût de votre riz.

4 : Utiliser du lait d’amande

Il est possible d’utiliser du lait d’amande à la place du lait de coco. Celui-ci est réputé pour ses bonnes graisses. Si vous recherchez une alternative saine, il fera très bien l’affaire. De plus, cet ingrédient permet de couvrir une part des besoins en vitamine E. Par conséquent, il aide à préserver votre santé cardiaque. Cet ingrédient est aussi préconisé en cas d’intolérance au lactose du lait de vache.

5 : Effacer le goût trop sucré

Si vous avez tout mis dans votre casserole, vanille, fruit exotique, sucre roux… et qu’au final votre préparation est hyper sucrée, vous pouvez la mélanger avec de la crème fraîche liquide afin de récupérer le bon goût du riz au lait de coco.