Pain californien au levain

Tags : Comment faire le pain californien au levain? - Quelles astuces permettent de réussir le pain californien au levain ? - Quels sont les ingrédients pour un pain californien au levain ? -
miche de pain californien au levain

Voici la recette du pain californien au levain. Qui aurait cru qu’il y avait tant de choses qu’on pouvait faire avec le levain, n’est-ce pas ?

Découvrez les ingrédients dont vous aurez besoin ainsi que les étapes à suivre pour confectionner vos petits pains.

 

Temps Nombre de personnes Difficulté Coûts des ingrédients
Préparation :
4 heures
Pour 2 miches de pain
Facile Pas cher
Temps de cuisson :

35 min

 

Cette recette vous indique comment préparer le pain typiquement Californien. A vos farine, prêt, allons-y.

11 étapes pour bien préparer le pain californien au levain

 

Ingrédients Étapes à suivre
  •   150 g de levain biologique actif
  • 250 g d’eau filtrée
  • 25 g d’huile d’olive biologique
  • 500 g de farine à pain (ne pas utiliser de farine tout usage, utiliser de la farine à pain)
  • 10g de sel marin
  • semoule de maïs pour époussetage

1 : La phase d’autolyse

Dans un grand bol, mélanger le levain, l’eau filtrée, l’huile d’olive et la farine à pain. Ne pas ajouter le sel. Laisser reposer dans le bol pendant 1/2 heure. C’est ce qu’on appelle la phase d’autolyse.

2 : Pétrissez votre pâte

Une fois le temps de repos terminé, ajouter le sel de mer. Pétrir jusqu’à incorporation complète (environ 2 minutes).

3 : Fermentation de la pâte

La pâte ne sera pas élastique, elle se cassera facilement. Après la fermentation en vrac, le gluten se décomposera

4 : Laissez reposer votre pâte

Remettre la pâte dans le bol après avoir malaxé le sel dans une pellicule plastique et un torchon et laisser lever dans un endroit chaud jusqu’à ce que la pâte double de volume.

5 : Divisez votre pâte en deux

Une fois que la pâte a doublé de volume, la retirer du bol et la déposer sur une surface farinée. Couper la pâte en 2 morceaux égaux. Chaque pièce fera 1 pain. La pâte se dégonflera au cours de ce processus, donc pas besoin de poinçonner.

6 : Façonnez vos miches de pain

Formez un cercle rond serré en tapotant la pâte jusqu’à ce qu’elle forme un cercle rugueux, puis pliez les bords au centre et formez une boule serrée. Placer la couture vers le haut dans un banneton fariné avec de la semoule de maïs. Vous pouvez également placer votre côté de couture de pâte vers le bas dans un four hollandais qui est saupoudré de semoule de maïs.

7 : Préparez votre four

Préchauffer le four à 450 °F (230 °C) pendant au moins 20 à 30 minutes. Préchauffer une pierre à biscuits sur une grille centrale pendant au moins 20 à 30 minutes. Placez un plateau de grilloir en métal vide sur n’importe quelle grille qui n’interférera pas avec la levée du pain.

8 : Laissez lever la pâte encore une fois

Laisser la pâte lever une seconde fois moins longtemps (1-2 heures) ou jusqu’à ce qu’elle devienne élastique et légèrement gonflante. J’ai laissé le mien se lever pendant 2 heures de plus. Il ne doublera pas de nouveau en taille, mais ne vous inquiétez pas de cela, car il augmentera beaucoup au cours du processus de cuisson.

9 : Enfournez

Préchauffer un four à 450F.
Si vous utilisez un banneton, retournez doucement votre pâte dans un four hollandais ou dans un four à dôme la cloche qui a été saupoudré généreusement de semoule de maïs. Placez le couvercle sur le four hollandais et/ou sur la cloche du dôme.
Mettre le pain au four et réduire le feu à 400F.

10 : Faites cuire votre pain

Cuire à couvert pendant 20 minutes, puis retirer les couvercles et cuire au four pendant 10-15 minutes supplémentaires. Vérifier la température interne à ce moment-là. Vous voulez que ce soit entre 200F et 205F.

11 : Laissez votre pain tiédir

Retirer du four et laisser refroidir complètement avant de trancher.

Le levain : spécialité culinaire Californienne

Alors que les levains et le pain d’entrée existent depuis des milliers d’années, le terme « levain » a une histoire assez courte. C’est un terme américain qui est entré en vigueur à l’époque de la ruée vers l’or de la Californie à la fin des années 1800.

De nombreux mineurs d’or ont obtenu des provisions dans la ville côtière en plein essor de San Francisco avant de se diriger vers les montagnes, et une bonne entrée de pain était une nécessité vitale. Les entrées de cette région produisaient du pain avec une saveur unique et particulièrement aigre. C’est ainsi que les entrées et le pain de cette région sont devenus connus sous le nom de « levain ».

L’ingrédient clé et indispensable du pain californien au levain : le levain

Vous pouvez acheter votre levain mais vous pouvez également le préparer.

2 derniers petits conseils pour bien réussir le pain californien au levain

  1. Tamisez la farine avant de l’utiliser.
  2. N’utilisez pas n’importe quelle farine, préférez la farine à pain.

Le levain, pour faire votre pain vous-même

Tags : A quoi sert le levain ? - Comment conserver le levain ? - Quelles sont les ingrédients nécessaires pour faire du levain ? -
bocal contenant du levain

Le principe du levain est extrêmement simple : l’eau est mélangée à un peu de farine. Après quelques jours, en utilisant les levures dans l’air, le mélange « commence ». Tous les 3 jours, il doit être « rafraîchi », c’est-à-dire en ajoutant un poids égal d’eau et de farine. Le mélange mousse et bulles, sent plutôt la bière, la choucroute ou le vinaigre. Vous pouvez ensuite en utiliser un peu pour faire du pain au levain.

Temps Nombre de personnes Difficulté Coûts des ingrédients
Préparation :
5 min
Pour obtenir 1 bol de levain
Très facile Pas cher
Temps de cuisson :

0 min

 

Le levain, une substance utile pour faire le pain sans utiliser la levure

4 étapes pour bien préparer votre levain

 

Ingrédients Étapes à suivre
  • 2 tasses d’eau chaude
  • 1 sachet (7 grammes) de levure sèche active
  • 2 tasses de farine tout usage

Ustensiles :

  • bol en céramique
  • cuillère en bois
  • récipient en plastique assez grand
  • serviette en tissu
  • élastique

1 : mélangez vos ingrédients

Dans un bol en céramique, ajouter l’eau tiède et la levure. Mélanger avec une cuillère en bois jusqu’à ce que la levure soit dissoute.

Incorporer la farine et mélanger jusqu’à consistance lisse.

2 : Mise en place du démarreur

Versez le démarreur (=le mélange obtenue dans la première étape) dans un récipient en plastique qui est au moins quatre fois plus grand que la quantité de liquide du démarreur. Cela permettra au démarreur de s’agrandir.

3 : Laissez votre démarreur prendre

Recouvrez ensuite d’une serviette en tissu et maintenir en place à l’aide d’un élastique.

4 : Réfrigérez le démarreur

Réfrigérer et utiliser au besoin. Au moins une fois par semaine, donnez à votre entrée une quantité égale d’eau et de farine.

 

bocal contenant du levain
Levain
Crédit photo : www.pixabay.com

Le levain : spécialité culinaire Egyptienne

Le levain est un agent levant naturel, un mélange fermenté d’eau, de farine et de levures microscopiques présentes dans l’air. C’est une substance vivante délicate, sensible à l’environnement extérieur. La recette a environ 4000 ans et remonte à l’Egypte des Pharaons, à travers une belle histoire…(note : les anciens Egyptiens ne semblent pas avoir eu une connaissance exclusive du procédé : en Allemagne, des preuves de cuisson d’une pâte fermentée ont été trouvées dès 8000 avant JC (l’ère néolithique).

Les ingrédients clés et indispensables : l’eau et la farine

Pour faire votre propre levain, deux ingrédients sont indispensables : l’eau et la farine. Pourquoi ? Parce que sans eau et sans farine, votre levain ne pourra pas fermenter et devenir ainsi le levain qui fera gonfler votre bon pain.

3 derniers petits conseils

Nourrir votre starter est très facile et il y a trois choses de base que vous devez vous rappeler :

  1. La culture de levure a besoin de nourriture. Lorsque vous utilisez votre entrée pour faire cuire une miche de pain, il faut la remplir. Pour nourrir votre culture, ajoutez simplement 1 tasse de farine et 1 tasse d’eau dans le contenant et laissez-le reposer à température ambiante pendant 1 heure avant de le remettre au réfrigérateur
  2. La réfrigération requiert moins d’attention. De nombreux boulangers choisissent de réfrigérer leur entrée, ce qui ralentit la croissance de la culture. Cela signifie également que vous n’avez besoin de le nourrir qu’une fois par semaine.
  3. Une alimentation quotidienne est nécessaire à température ambiante. Si vous n’avez pas de place dans le réfrigérateur pour votre culture, vous pouvez la conserver à température ambiante. Cependant, vous devez le nourrir une fois par jour et le tenir à l’écart de la chaleur et de l’humidité extrêmes.

Batbouts

Tags : Comment réussir les batbouts ? - Quel est le pays d'origine des batbouts ? - Quels sont les ingrédients nécessaires pour faire les batbouts ? -
batbouts

Pour ceux qui se sont déjà aventuré hors de notre cher pays, les batbouts ne vous sont peut-être pas inconnus : ce sont les petits pains marocains que l’on cuit à la poêle.

Temps Nombre de personnes Difficulté Coûts des ingrédients
Préparation :
20 min
Pour 4 personnes
Facile Pas cher
Temps de cuisson :

10 min

 

Le Batbout est un pain marocain savoureux et moelleux qui se cuisine avec une poche comme le pain pita. Plutôt que d’être cuit au four comme le pain pita du Moyen-Orient, le Batbout est cuit sur la cuisinière dans une poêle ou sur une plaque à griller, où il ne faut qu’une minute ou deux pour le faire dorer et le gonfler avec sa pochette caractéristique.

Bien que cette pochette soit parfaite pour les garnitures de sandwichs de toutes sortes, le batbout se marie bien avec les viandes grillées telles que le kefta ou le boulfaf. Il est également délicieux comme pain de petit déjeuner avec du beurre, du miel, de la confiture, du fromage à la crème ou même de la pâte à tartiner au chocolat.

5 étapes pour bien préparer les batbouts

 

Ingrédients Étapes à suivre
  • 1 c. à soupe de levure sèche
  • 2 c. à soupe de sucre
  • 3 tasses de farine blanche, de préférence de la farine à pain ou à haute teneur en gluten
  • 200 gr de semoule fine
  • 2 tasses de farine de blé dur ou de semoule fine
  • 1 tasse de farine de blé entier
  • 2 c. à café de sel
  • 3 c. à soupe d’huile d’olive ou d’huile végétale
  • 2 tasses d’eau chaude, environ

1 : mélangez vos ingrédients

Mélanger la levure avec une cuillère à café de sucre dans un peu d’eau tiède ; réserver jusqu’à ce que la levure soit mousseuse.

Mélanger les farines, la semoule, le reste du sucre et le sel. Ajouter l’huile, l’eau et le mélange de levure.

Mélanger pour réunir la pâte, puis pétrir à la main sur une surface enfarinée ou à l’aide d’un batteur et d’un crochet à pâte, jusqu’à consistance lisse et souple, mais non collante. Ajouter de la farine ou de l’eau par petites quantités au besoin pour obtenir une pâte molle et maniable.

2 : Façonnez votre pâte pour faire les batbouts et laissez reposer

Façonner les portions de pâte en boules lisses de la taille d’une prune. Disposer les boules sur une surface légèrement farinée avec au moins un pouce entre les boules. Couvrir d’une serviette et laisser reposer la pâte pendant 10 à 15 minutes.

3 : Laissez vos batbouts lever

Une fois la pâte reposée, saupoudrer votre surface de travail de farine ou de semoule fine et rouler chaque boule en un rond mince d’environ 1/8 po (0,3 cm) d’épaisseur. Déposer sur un drap de coton ou une serviette et couvrir. Laisser lever pendant une heure ou un peu plus longtemps, jusqu’à ce qu’il soit léger et gonflé.

4 : Première cuisson de vos batbouts

Chauffer une grande poêle ou une rôtissoire à feu moyen pendant plusieurs minutes, jusqu’à ce qu’elles soient très chaudes. Transférez délicatement le Batbout par lots dans la casserole. Tournez doucement le batbout dès qu’il est pris (après environ 10 à 15 secondes) avant que la bulle d’air n’apparaisse à la surface.

5 : Seconde cuisson de vos batbouts

Poursuivre la cuisson du bain-marie en le retournant doucement plusieurs autres fois, jusqu’à ce qu’il soit gonflé à l’air et doré des deux côtés.

Transférer le bain-marie cuit sur une grille ou dans un panier recouvert d’une serviette pour refroidir. Conserver le Batbout complètement refroidi au congélateur.

 

batbouts
batbouts
Crédit photo : www.thermostat7.fr

Les batbouts : spécialité culinaire Marocaine

Batbout est également connu sous d’autres noms tels que mkhamer, toghrift et matlou’. Le terme mkhamer mérite une attention particulière car il est utilisé différemment selon la région ou la famille. Pour certains, mkhamer est simplement un batbout comme le montre la photo ci-dessus. Chez d’autres, mkhamer est un batbout qui a été cuit sur une poêle huilée par opposition à une poêle sèche. Pour un autre, mkhamer est un pain similaire mais laminé sur la cuisinière ; et pour un autre encore, mkhamer est un gros batbout (sans poche) qui est servi avec beurre et miel.

L’ingrédient clé et indispensable des batbouts : la semoule fine

Veillez à choisir une semoule fine pour une meilleure pâte pour vos batbouts.

3 derniers petits conseils pour bien réussir les batbouts

  1. Comme les batbouts peuvent être préparés à l’avance et qu’ils se congèlent bien, vous voudrez peut-être prendre l’habitude de faire de très gros lots.  Vous pouvez varier un peu le ratio des farines – comme un mélange de farine blanche, de semoule et de blé entier – mais essayez de ne pas dépasser la moitié de la quantité totale de farine blanche utilisée. La farine de blé dur ou la semoule fine est essentielle à la texture et à la saveur classiques du Batbout. Ma recette demande un peu d’huile dans la pâte ; beaucoup de Marocains s’en passent, mais je trouve que ça aide à éviter un pain sec qui ne tient pas la farce.
  2. Les batbouts peuvent être aussi petit ou aussi grand que vous le souhaitez, et dans une certaine mesure, avec différents degrés d’épaisseur. Au Ramadan, par exemple, il est courant de trouver le pain aussi petit que deux pouces (cinq centimètres) de diamètre ; vous pouvez les farcir et les présenter comme des petits sandwiches. Si vous ne possédez pas une double plaque à griller, envisagez d’investir dans une plaque à griller double, car elle permet d’obtenir rapidement des batbouts ou d’autres pains frits à la poêle comme le msemen ou le harcha.
  3. Vous pouvez déguster vos batbouts farcis ou non, avec de la garniture sucrée ou salée, selon vos goûts.

Pâte magique

Tags : Quel est l'ingrédient clé de la pâte magique ? - Quelles sont les étapes par lesquelles passer pour obtenir la pâte magique ? - Quels sont les ingrédients nécessaires à la préparation de la pâte magique ? -
Préparation de la pâte magique

Une pâte “magique” qui pourrait vous servir autant pour les pâtes à pizza, que les tartes, en passant par les croissant et pains en tout genre  : baguette, gressins… Découvrez la recette facile et très simple de cette pâte magique.

 

Temps Nombre de personnes Difficulté Coûts des ingrédients
Préparation :
10 min
Pour 4 boules de pâte magique
Facile Pas cher
Temps de cuisson :

10 min

 

Rapide et facile à faire en peu temps on peut réaliser de délicieuses, brioches, beignets, croissants, pizzas mais également du pain moelleux, pain au chocolat, pain parfumé,des tartes sucrés et salées… la liste est encore longue.

3 étapes pour bien préparer la pâte magique

 

Ingrédients Étapes à suivre
  • 250g de farine blanche
  • 250g de farine blanche forte
  • 1 et ½ cuillères à café de sel marin fin
  • 1 cuillère à café de levure sèche instantanée
  • 1 cuillère à soupe d’huile d’olive, plus un petit extra pour huiler

1 : Préparez votre pâte à pain

Prenez vos deux farines et mettez-les dans le bol du batteur sur socle en y ajoutant le sel ainsi que la levure. Bien mélanger à l’aide du crochet pétrisseur.

Ajouter l’huile et 325 ml d’eau tiède et mélanger à la pâte rugueuse.

Laissez votre machine pétrir la pâte de 5 à 10 minutes, jusqu’à obtention d’une consistance lisse.

La pâte que vous obtiendrez ensuite sera assez molle et collante, ce qui est exactement ce qu’elle devrait être. Cette consistance vous aidera ensuite à obtenir du pain de meilleure texture. De ce fait, essayez de ne pas ajouter trop de farine si vous pouvez, car ce surplus fera qu’elle deviendra moins collante lorsque vous la pétrisserez.

2 : Laissez reposer votre pâte

Frottez un peu d’huile dans un bol propre, ajoutez la pâte malaxée et retournez-la dans l’huile pour qu’elle soit recouverte d’un léger film. Couvrir d’un torchon ou d’un film alimentaire et laisser lever dans un endroit chaud jusqu’à ce que la taille double – au moins une heure, probablement plus près de deux – ou, si vous utilisez le lendemain, envelopper le bol dans un film alimentaire et mettez-le directement au réfrigérateur pour que la pâte prenne lentement.

3 : Façonnez votre pâte

Lorsque la pâte est bien levée et gonflée, la faire basculer et la  » retourner  » en la poussant avec les doigts tendus jusqu’à ce qu’elle s’affaisse à sa taille initiale. Il est maintenant prêt à être façonné selon votre volonté.

 

Pâte magique
Crédit photo : www.pixabay.com

La pâte magique : spécialité culinaire de l’Algérie

A ce qu’on sait, la pâte magique provient d’Algérie ou tout au moins, si ce n’est pas exact, du Maghreb.

L’ingrédient clé et indispensable de la pâte magique : la farine

Comme toutes les pâtes à pain, il est nécessaire d’avoir une bonne farine pour réussir votre pâte. Choisissez donc votre farine selon le type de pain que vous souhaitez confectionner. L’idéal dans la boulangerie est la farine T55.

3 derniers petits conseils pour bien réussir la pâte magique

  1. Le premier conseil que nous pouvons vous donner quand il est question de la pâte magique, c’est de ne pas trop l’assécher lorsque vous la confectionner. Laissez-la un peu collante et humide, elle tiendra mieux et aura une bien meilleure texture à la cuisson..
  2. Le second conseil que nous vous donnons, c’est de ne pas trop travailler la pâte. Cependant, si vous y tenez absolument, ne la travaillez pas plus de 2 ou 3 minutes. Plus vous travaillerez votre pâte, plus celle-ci sera compacte et dense lorsqu’elle sera cuite. Evitez donc de trop la travailler, sauf si vous préférez les pains bien denses.
  3. Le dernier petit conseil relatif au pain, cette fois-ci, c’est de reconnaître du pain cuit : comm
    Préparation de la pâte magique
    Pâte magique
    Crédit photo : www.pixabay.com

    ent faire?

    C’est tout simple, il vous suffira de donner un petit coup sur le dessus de votre pain, s’il sonne creux, c’est qu’il est cuit. Si non, remettez-le à cuire encore quelques instants.

Pain maison en 5 minutes

Tags : Comment préparer le petit pain maison en 5 minutes ? - De quel pays est originaire le pain ? - Quels sont les ingrédients nécessaire pour du pain maison en 5 minutes ? -

Pain maison rapide et facile à faire, en 5 minutes seulement. Découvrez les ingrédients dont vous aurez besoin ainsi que les étapes à suivre pour confectionner vos petits pains.

 

Temps Nombre de personnes Difficulté Coûts des ingrédients
Préparation :
5 heures
Pour 4 petits pains Très facile Pas cher
Temps de cuisson :

10 min

 

La pâte peut être préparée à l’avance et n’être utilisée que lorsque vous aurez des envies de pains.

Cependant, sa conservation au frais ne doit pas dépasser plus de 14 jours.

10 étapes pour bien préparer le petit pain maison en 5 minutes

 

Ingrédients Étapes à suivre
  •  3 tasses d’eau tiède (100 °F ou 38 °C) (24 oz) et plus pour le plateau du grilloir
  •  1 cuillère à soupe de levure granulée (une levure sèche active, instantanée, à levée rapide ou une machine à pain est suffisante)
  • 1 à 1 et 1/2 c. à soupe de sel casher ou autre gros sel, au goût
  • 6 tasses 1/2 de farine tout usage non blanchie, mesurée à la pelle et au balai
  • Farine de maïs, pour épousseter (facultatif)

1 : Préparez votre pâte à pain

Chauffer les 3 tasses d’eau juste un peu pour qu’elle soit légèrement plus chaude que la température du corps. Cela devrait le mettre à environ 40°C (100°F). Dans le grand bol d’un mélangeur sur pied ou dans un contenant de 6 pintes muni d’un couvercle, mélanger la levure, l’eau chaude et le sel. Ne vous inquiétez pas de la dissolution de la levure. Ajouter la farine d’un seul coup, puis à l’aide d’une cuillère ou d’un batteur à main, mélanger jusqu’à ce que la farine soit complètement incorporée et que vous obteniez une pâte feuilletée. (Si vous mélangez la pâte à la main et qu’il devient trop difficile d’incorporer toute la farine avec la cuillère, utilisez simplement des mains très humides pour presser le mélange). Ne pétrissez pas la pâte ! Ce n’est pas nécessaire. Vous voulez juste que la pâte soit uniformément mouillée et suffisamment lâche pour épouser la forme de son contenant. Tout ce que vous devez faire, c’est vous assurer qu’il n’y a pas de taches de farine sèche.

2 : Laissez reposer votre pâte

Couvrir librement le récipient et laisser la pâte prendre à température ambiante jusqu’à ce qu’elle commence à lever et à s’affaisser ou au moins à s’aplatir un peu sur le dessus. Cette étape prend environ 2 heures. Vous n’avez pas besoin de le surveiller constamment. Et ne vous inquiétez pas si la pâte est exactement le double ou le triple de son volume original comme vous le feriez avec une recette de pain traditionnelle.

3 : Mettez le tout au frais

Après 2 heures, mettre le contenant de pâte au réfrigérateur.  (Si votre contenant n’est pas ventilé, vous voulez vous assurer que les gaz peuvent s’échapper en laissant le couvercle ouvert une fissure pendant les deux premiers jours dans le réfrigérateur ; après cela, vous pouvez le sceller.) Vous pouvez utiliser la pâte n’importe quand après la levée initiale de 2 heures, bien que la pâte humide réfrigérée soit moins collante et plus facile à travailler que la pâte à température ambiante, il est donc préférable de réfrigérer la pâte toute la nuit avant de la manipuler. Une fois réfrigérée, la pâte semblera s’être rétrécie sur elle-même comme si elle ne gonflerait plus jamais, c’est normal. Quoi que vous fassiez, n’abîmez pas cette pâte. Vous essayez de retenir autant de gaz que possible dans la pâte, et en l’enfonçant, vous l’assommez et vous obtenez des pains plus denses.

4 : Faites cuire la pâte

Lorsque vous voulez faire cuire une miche de pain artisanale, saupoudrez une plaque à pâtisserie retournée avec de la semoule de maïs. Prenez un morceau de pâte et utilisez un couteau dentelé ou des ciseaux pour couper un morceau de pâte d’une livre. Tenez la pâte dans vos mains et, si nécessaire, ajoutez juste assez de farine pour que la pâte ne colle pas à vos mains. (Ce que vous essayez de faire, c’est d’entourer la surface de la pâte de farine pour qu’elle puisse être manipulée. Vous n’essayez pas d’incorporer plus de farine dans la pâte).

5 : Façonnez vos petits pains

Étirer doucement la surface de la pâte en repliant les extrémités sous la boule et en la faisant tourner d’un quart de tour au fur et à mesure. La plupart de la farine à saupoudrer tombera, et ce n’est pas grave, car elle n’est pas destinée à être incorporée dans la pâte. Le fond de la boule de pâte peut sembler être une collection de bouts de bouquets, mais il s’aplatira et adhérera pendant le repos et la cuisson au four. Votre pain rond doit être lisse et cohérent, et tout le processus de mise en forme ne doit pas prendre plus de 20 à 40 secondes.

6 : Laissez reposer vos boules de pâtes

Déposer la boule de pâte formée sur la peau de pizza préparée et laisser reposer pendant environ 40 minutes. Il n’a pas besoin d’être couvert. Vous ne verrez peut-être pas beaucoup d’augmentation pendant cette période, mais ne vous inquiétez pas. Elle montera beaucoup plus pendant la cuisson.

7 : Préparez votre four

Préchauffer le four à 450 °F (230 °C) pendant au moins 20 à 30 minutes. Préchauffer une pierre à biscuits sur une grille centrale pendant au moins 20 à 30 minutes. Placez un plateau de grilloir en métal vide sur n’importe quelle grille qui n’interférera pas avec la levée du pain.

8 : Faites une croix sur votre boule de pain

Saupoudrer généreusement de farine le dessus du pain levé et, à l’aide d’un couteau à pain dentelé, couper une croix de 1/2 pouce de profondeur ou un motif de tic-tac-toe sur le dessus.

9 :  Ajoutez une « cuisson à la vapeur »

Placez le bord de la plaque à l’envers dans le four. Donnez à la plaque à pâtisserie quelques petits va-et-vient et puis brusquement le tirer hors de dessous la miche. Le pain doit atterrir sur la pierre à pâtisserie. Versez rapidement mais avec précaution environ 1 tasse d’eau chaude dans le plateau du grilloir et fermez immédiatement la porte du four pour emprisonner la vapeur.

10 : Faites cuire votre pain

Cuire le pain au four de 20 à 35 minutes, jusqu’à ce que la croûte soit bien dorée et ferme au toucher. (Ne vous inquiétez pas. Comme la pâte est très humide, il y a très peu de risque qu’elle sèche, même si la croûte peut devenir très foncée.) Et, comme par enchantement, un pain cuit à la perfection crépitera ou « chantera » de façon audible lorsqu’il sera exposé à la température de la pièce.

Pain maison en 5 minutes
Crédit photo : www.pîxabay.com

Le pain : spécialité culinaire de la France

La caricature veut que la France soit symbolisée par un homme portant un béret et une baguette de pain. Cette recette facile de petit pain maison est originaire de France.

L’ingrédient clé et indispensable du petit pain maison : la farine

Comme tous les autres pains, l’ingrédient indispensable de cette recette est tout d’abord une bonne farine. Choisissez votre farine selon le type de pain que vous souhaitez confectionner. L’idéal dans la boulangerie est la farine T55.

3 derniers petits conseils pour bien réussir le petit pain maison en 5 minutes

  1. Tamisez la farine avant de l’utiliser.
  2. Après cuisson, laisser refroidir complètement le pain, de préférence sur une grille pour obtenir la meilleure saveur, texture et tranchage. La croûte peut d’abord ramollir, mais elle se raffermit lorsqu’elle est refroidie.
  3. Après la mise en forme de la pâte, ne la travaillez plus ou votre pain maison prêt en 5 minutes deviendra dense

Pain farci

Tags : Comment faire du pain farci ? - D'où vient le pain farci ? - Quels sont les ingrédients nécessaires pour le pain farci ? -
pain farci

Le pain farci est une recette d’origine

 

Temps Nombre de personnes Difficulté Coûts des ingrédients
Préparation :
20 min
8 Facile Pas cher
Temps de cuisson :

35 min

6 étapes pour bien préparer le pain farci

 

Ingrédients Étapes à suivre
Pour faire la pâte : 

  • 900 gr de farine à pain
  • 2 jaunes d’œufs
  • 1 c. à soupe de levure chimique
  • 75 g de sucre
  • 1 c. à soupe de sel
  • 250 g de beurre que vous aurez fait fondre
  • 50 cl de lait chaud

Pour la garniture :

  • 2 tranches de lard
  • 400 g de viande de bœuf hachée
  • 1 oignon moyen que aurez émincé
  • 1 gousse d’ail
  • 150 g de champignons de paris
  • Une boite de tomate concentrée (ou environ 100 g)
  • Un jaune d’oeuf, très légèrement battu
  • Une c. à soupe d’huile d’olive
  • Thym
  • Sel, poivre

1 : Confectionnez votre pâte

Dans un grand bol, mélangez la farine, le sel, le sucre et la levure pour faire la pâte.

Mélangez bien et faites un puits au milieu pour y déposer les jaunes d’œufs, le beurre et le lait.

2 : Travaillez votre pâte

Travaillez ce mélange jusqu’à obtention d’une pâte à pain élastique mais molle.

Recouvrez d’un linge humide puis laissez reposer pendant une heure pour que la pâte double de volume.

3 : Pétrissez votre pâte

Saupoudrez votre plan de travail de farine et étalez-y votre pâte. Pétrissez-la (mais pas trop longtemps) puis divisez-la en 16 petites boules.

Prenez chaque morceau et aplatissez-le jusqu’à obtention d’un cercle d’environ 12 centimètres de diamètre.

4 : Préparez la garniture

Dans une poêle, faites chauffer votre huile avant d’y faire revenir les oignons, le lard, les champignons et l’ail. Mélanger constamment jusqu’à ce que le mélange s’assèche (sans brûler).

Ajoutez ensuite dans votre poêle, la viande hachée et remettez sur le feu jusqu’à ce que la viande ait changée de couleur.

Lorsque le mélange cuit, incorporez le thym et la boite de tomate concentrée.

5 : Confectionnez vos pains farcis

Préchauffer votre four à 210°C (thermostat 7)

Pendant ce temps, prenez une cuillère de la garniture et placez-la au milieu de chaque cercle de pain.

Ensuite, assemblez tous les bords de la pâte sur le dessus et faites un petit tour pour sceller le tout. Si nécessaire, pincez les bords pour bien fermer.

6 : Faites cuire vos pains farcis au four

Placez vos pain farcis sur une plaque de cuisson, avec l’ouverture en-dessous.

Badigeonner, à l’aide d’un pinceau, chaque farcis pour les faire dorer et enfournez pour une durée de 15 à 20 min.

 

pain farci
pain farci
Crédits photo :
www.pixabay.com

Le pain farci : spécialité culinaire d’origine inconnue

On ne connaît pas le pays d’origine exacte des petits pains farcis. Cependant, une autre variété : les farcis (que l’on appelle légumes farcis ou petits farcis) eux, proviennent de la Méditerranée et sont une spécialité culinaire méditerranéenne.

L’ingrédient clé et indispensable du pain farci : la farce

Pour du pain farci réussi, il ne faut pas oublier de bien assaisonner la farce.  Selon vos goûts et vos envies, vous pouvez modifier ou rajouter des ingrédients à la farce.

3 petits conseils pour bien réussir les pains farcis

      1. Tamisez la farine avant de l’utiliser.
      2. Pour des petits pain idéal, préférez la farine T55, prévue spécialement pour la boulangerie.
      3. Faites attention à votre garniture : elle ne doit être ni trop sèche ni trop mouillée au risque de trop mouiller la pâte à pain et de la “casser”

Petits pain pour Hamburger ou Hot-dog

Tags : D'où viennent les hamburgers et les hot-dog ? - Quel est l'ingrédient clé du petit pain pour hamburger ou hot-dog ? - Quels sont les ingrédients nécessaire pour faire le petit pain pour hamburger ou hot-dog ? -
petits pain

Quels sont les secrets pour faire de bons petits pains pour hamburger ou hot-dog? Découvrez cette recette facile, rapide et pas chère.

 

Temps Nombre de personnes Difficulté Coûts des ingrédients
Préparation :
20 min
Pour 12 petits pains Facile Pas cher
Temps de cuisson :

1 h 30 min

 

Vous pouvez utilisez ces petits pains pour faire soit vos hamburgers soit vos hot-dog. Mais selon votre choix, quelques étapes seront différentes.

5 étapes pour bien préparer le petit pain pour hamburger ou hot-dog

 

Ingrédients Étapes à suivre
  • 1 tasse de lait
  • 1/2 tasse d’eau
  • 1/4 tasse de beurre
  •  4 tasses 1/2 de farine tout usage
  • 1 sachet de levure instantanée de 0,25 once (environ 10 g)
  • 2 cuillères à soupe de sucre blanc
  • 1/2 c. à thé de sel
  • 1 œuf
1 : Faites chauffer le lait

Dans une petite casserole, chauffer le lait, l’eau et le beurre jusqu’à ce qu’ils soient très chauds, 120 degrés F (50 degrés C).

2 : Mélangez les ingrédients

Dans un grand bol, mélanger 1 3/4 tasse de farine, la levure, le sucre et le sel. Incorporer le mélange de lait au mélange de farine, puis l’oeuf. Incorporer le reste de la farine, 1/2 tasse à la fois, en battant bien après chaque ajout. Lorsque la pâte est bien formée, la retourner sur une surface légèrement enfarinée et pétrir jusqu’à ce qu’elle soit lisse et élastique, environ 8 minutes.

3 : Préparez les boules de pain

Diviser la pâte en 12 morceaux égaux. Façonner en boules lisses et les déposer sur une plaque à pâtisserie graissée. Aplatir légèrement. Couvrir et laisser lever pendant 30 à 35 minutes.

4 : Faites cuire vos petits pains

Faire cuire au four à 400 degrés F (200 degrés C) pendant 10 à 12 minutes, ou jusqu’à ce que la pâte soit dorée.

5 : Pour des brioches à hot-dogs

Façonner chaque pièce en un rectangle de 6×4 pouces. En commençant par le côté le plus long, enroulez fermement et pincez les bords et les extrémités pour sceller. Laisser lever environ 20 à 25 minutes. Cuire au four comme ci-dessus. Ces petits pains sont assez gros.

Ce qui fait que si vous fabriquez des pain à hot-dog, vous en obtiendrez 16 au lieu de 12.

 

petits pain
petits pain pour hamburger ou hot-dog
Crédits photo :
www.pixabay.com

Le hamburger : spécialité culinaire de Hambourg

Comme son nom peut l’indiquer- et contrairement à ce qu’on peut penser, le hamburger est originaire de la ville de Hambourg, en Allemagne et non pas des Etats-Unis. Ce sont des Allemands qui décident de migrer vers le Nouveau-Monde qui l’emmènent avec eux, depuis le port de Hambourg.

Le hot-dog : spécialité culinaire Allemande

La légende dit que c’est également grâce aux Allemands, et à leurs chiens le teckel (long et maigre comme une saucisse de hot-dog) que nous connaissons aujourd’hui le hot-dog.

Il existe différentes versions mais toutes parlent de vendeurs de saucisses chaudes, qui veulent servir des clients mais ne savent pas comment faire pour que ces derniers ne se brûlent pas.

L’un décida de faire appel à son voisin boulanger pour le dépanner et enveloppa sa saucisse chaude dans du pain. L’autre, vendeur de saucisse, s’allia à son frère boulanger et mirent en place des saucisses sur pains.

Et c’est ainsi que naquit le hot-dog.

L’ingrédient clé et indispensable des petits pains pour hamburger ou hot-dog : la farine.

Pour réussir cette préparation, l’ingrédient indispensable est bien sûr une bonne farine. Assurez-vous qu’elle ne soit ni périmée ni salie et de bonne qualité. Préférez idéalement les farines faites spécialement pour les pains comme la farine T55.

3 petits conseils pour bien réussir les petits pains pour hamburger ou hot-dog

1. Tamisez la farine avant de l’utiliser.

2. Comment obtenir un petit pain moelleux ?

Avant de garnir votre hamburger de fromage, steak et tout ce dont vous avez envie, n’oubliez pas de faire chauffer l’intérieur de votre pain pour le rendre moelleux et délicieux.

3. Comment bien conservez son pain ?

Selon vos goûts en matière de cuisine, vous pouvez mettre autre chose que le traditionnel steak haché dans votre burger. Il peut être au poulet, au poisson, au tofu, au steak de soja pour les personnes végétariennes… La seule limite est votre appétit et votre imagination.

Pain sans pétrissage

Tags : Comment faire du pain sans pétrissage ? - D'où vient le pain ? - Quels sont les ingrédients nécessaires pour faire du pain sans pétrissage ? -
pain

Faire du pain sans passez par le pétrissage ? Voici une toute nouvelle recette, facile et délicieuse.

 

Temps Nombre de personnes Difficulté Coûts des ingrédients
Préparation :
10 min
Pour 3 baguettes
Facile Pas cher
Temps de cuisson :

25 min

Vous connaissez ces moments où vous avez envie de pain frais, tout juste sorti du four ?

Évidemment, quand vos envies vous prennent, vous souhaitez qu’elles soient réalisable (et mangeable) le jour même, pas le lendemain.

Grâce à notre recette facile et rapide de pain sans pétrissage, votre souhait devient réalité : dégustez du bon pain tout juste sorti du four !

 

5 étapes pour bien préparer le pain sans pétrissage

 

Ingrédients Étapes à suivre
  • 3 tasses ¼  + 1 c. à soupe de farine tout usage (environ 450 grammes)
  • 1 tasse ½  + 3 cuillères à soupe d’eau tiède / divisée
  • 3/4 cuillère à café de levure sèche active
  • 1/2 cuillère à café de sel
  • 1 cuillère à café de miel
1 : Mélangez le miel et la levure

Dans un petit bol, ajoutez 1/4 tasse (60 grammes) d’eau tiède, 1 cuillère à café de miel. Mélangez ensemble, puis ajoutez la levure.  Laissez reposer 5 minutes puis mixer le tout pour bien mélanger.

2 : Préparez la pâte

Dans un grand bol en verre, ajoutez la farine, faites un puits au centre et ajoutez le mélange de levure et le reste de l’eau (1/4 tasse + 3 cuillères à soupe / 340 grammes). Commencez à combiner avec une cuillère en bois, puis ajoutez le sel et mélangez bien.  Saupoudrez le dessus d’une cuillère à soupe de farine.

3 : Laissez reposer

Couvrez le bol et le placer dans un endroit sans courant d’air chaud et laisser reposer pendant 2 heures.

4 : Préparez la mise en cuisson

Après 3/4 heure, préchauffer le four à 420° F (220°C).  Tapisser une grande plaque à biscuits de papier parchemin, saupoudrez de farine. À l’aide d’une spatule, transférer la pâte (côté fariné vers le haut) sur la feuille préparée.  Diviser la pâte en 3 parties, former des bûches à environ 2 pouces l’une de l’autre.

5 : La cuisson

Cuire au four environ 25 à 30 minutes.  (Le pain se fait en tapotant sur le fond et il y a un son creux). Amusez-vous bien !

pain
Pain sans pétrissage – Crédits photo : www.pixabay.com

Le Pain : spécialité culinaire des Egyptiens

Le pain est un met connu depuis des millénaires. Il voit le jour 3000 ans avant J.C. où les Egyptiens le confectionnent avec l’eau du Nil qui à une constitution proche de la levure que nous utilisons aujourd’hui.

L’ingrédient clé et indispensable du pain sans pétrissage

Pour cette recette de pain sans pétrissage, l’ingrédient indispensable est la levure. Cependant, la réussite du pain sans pétrissage se fait grâce à la proportion d’eau, largement supérieure à la proportion de farine. Cela donne un pain alvéolé et léger.

3 petits conseils pour bien réussir son pain sans pétrissage

  1. Tamisez la farine avant de l’utiliser.

  2. Comment testez la levure pour s’assurer qu’elle est fraîche ?

    Dans un petit bol, ajouter 1/4 tasse d’eau tiède puis ajouter 1 cuillère à thé de sucre et  2-¼ cuillères à café de levure. Attendez 10 minutes. Si le mélange bouillonne, la levure est encore bonne.

  3. Comment bien conservez son pain ?

Si le pain cuit au four est un pain croustillant, il doit être conservé non emballé à température ambiante. Mais une fois le pain tranché, assurez-vous de le placer dans des sacs en papier fermés. Si le pain a une croûte molle, il doit être conservé dans un sac ou un contenant de plastique hermétique et à température ambiante.